Accueil > Actualités > Vaucluse Matin parle du lancement de l'aviation privée sur Avignon

cliquez sur les images pour les agrandir

Vaucluse Matin parle du lancement de l'aviation privée sur Avignon

http://www.ledauphine.com/vaucluse/2014/05/20/aile-de-provence-s-implante-sur-l-aeroport-d-avignon

 

 

 

AVIGNONAile de Provence s’implante sur l’aéroport d’Avignon

Cette société de services aéroportés déménage de Lançon à Avignon. Elle mise sur une clientèle VIP pressée, entre Alpilles, Luberon et Cévennes. Un créneau commercial non exploité pour l’instant, explique le patron Xavier Coye de Brunelis, qui table sur 400 000 euros de chiffre d’affaires pour 2014.

La société Aile de Provence, créée à Lançon-de-Provence par Xavier Coye de Brunelis, s’implante à Avignon. Elle proposait déjà ses services de transport de passagers, levage de charges, prises de vues aériennes et initiation au pilotage. Le tout à partir de l’aéroport d’Aix-les-Milles (Bouches-du-Rhône), en partenariat avec Open Flight, compagnie aérienne marseillaise qui assure les vols en avion sur un Beech E90 de six places passagers, et Busiflight, loueur d’hélicoptères à Aix-les-Milles qui fournit notamment le Robinson R44 (photo) de trois places passagers. Ce dernier est piloté par Xavier Coye de Brunelis, patron d’Aile de Provence. Désormais, cette société intervient également sur l’aéroport d’Avignon, géré par la CCI de Vaucluse, où ses clients pourront bénéficier du salon VIP, et de toutes les prestations déjà assurées au départ d’Aix-les-Milles. Elle s’apprête également à déménager son siège social à Avignon et à s’installer dans les bâtiments de la CCI attenants à l’aéroport. Cette implantation devrait lui permettre de prendre véritablement son envol en ciblant la clientèle affaires, explique Xavier Coye de Brunelis, ancien ingénieur réseau devenu pilote professionnel par passion.

« Nous ciblons la clientèle affaires dont le temps est compté, qui arrive par avion ou TGV et souhaite rejoindre les Alpilles, le Luberon ou les Cévennes, note le gérant et fondateur. Par exemple, dans les Cévennes, nous sommes en relation avec un hôtel haut de gamme qui fait aménager un point d’atterrissage en hélicoptère pour ses clients. Il y a un créneau commercial à prendre à Avignon. Les deux anciennes compagnies qui assuraient ce service ont disparu. Elles réalisaient 300 heures d’hélicoptère et 200 heures d’avion par an. Ce niveau d’activité suffirait à nous faire décoller. » Pour franchir ce cap, et se donner une assise financière suffisante, la société a ouvert son capital, passé de 40 000 à 90 000 euros, sans en modifier la structure. Le gérant devrait compléter bientôt sa flotte avec un hélicoptère Écureuil d’une capacité de quatre passagers, co-exploité avec un propriétaire particulier, et vise un rapprochement opérationnel avec la gare TGV. Le cap est mis sur un chiffre d’affaires de 400 000 euros pour 2014.

AILE DE PROVENCE EN BREF

Activité : services aéroportés

Création : 2009

Implantations : siège à Lançon-de-Provence, bientôt transféré à Avignon.

Deux aéroports d’intervention : Aix et Avignon

Chiffre d’affaires : 10 000 € en 2013. Objectif : 400 000 € en 2014

Effectifs : 2, dont 1 salarié

Résultat net : déficitaire

Répartition du capital : 50 % Xavier Coye de Brunelis, 50 % quatre particuliers actionnaires

 

Par Carina ISTRE Publié le 21/05/2014 à 06:10 

Xavier Coye de Brunelis mise sur la clientèle VIP pour faire décoller son activité sur l’aéroport d’Avignon.

Xavier Coye de Brunelis mise sur la clientèle VIP pour faire décoller son activité sur l’aéroport d’Avignon.

Contactez-nous